Non classé

Wk Tour de France

Tour de France, longues sorties et baignade au programme pour ce wk caniculaire en Aveyron. J’avais prévu de faire un rappel longue distance 1 mois avant l’échéance du PBP. Le passage du Tour à Rodez était tout indiqué pour organiser cela. Mon programme : 1 première sortie de 5 h le vendredi pour encourager Alexandre Geniez sur ses terres, une journée de repos le samedi et une sortie de 7h le dimanche pour rentrer à la maison.

VENDREDI 17 JUILLET : CIEURAC/CASSAGNE BEGOHNES – 130 KM

 Départ à 8h00 et la température est déjà chaude….je vais peaufiner mon bronzage. Je préfère éviter les grands axes et prend la direction de Caylus. Le circuit choisi n’est pas très plat…mais comment faire autrement dans cette région. Ce type de terrain est parfait pour mon entraînement.

20150717_092326
Les rues médiévales de Caylus

Je connais bien les routes et le coup de pédale est assez léger. Un petit clin d’œil à Ginals ou j’ai effectué mes premiers tours de pédale avec André et Chantal au sein de l’école de cyclotourisme du VCM. Direction Laguépie et les méandres de l’Aveyron.

20150717_102545
Laguépie

 A partir de là, les routes me sont inconnues ! la carte est de sortie pour trouver mon chemin. La jolie bosse de 5 km du village de Montirat (ça ne s’invente pas!) va me permettre de rallier le plateau. Il fait maintenant très chaud. Les jambes sont dures et le cardio est beaucoup trop haut. Je m’arrête dans un bar à Mirandol-Bourgnounac. On parle vélo, le frère d’un des clients est dans la caravane en train de jeter des bob Skoda sur les routes du Tour ! Le patron m’indique le chemin et me prévient que la route pour rallier Cassagne est superbe mais farcie de côtes. En avant alors !

20150717_113047
Le pont de Cirou

Effectivement, le patron ne m’a pas menti. Je commence à bien piocher à l’approche de Naucelle. Eclair de génie, j’appelle Fani pour connaître leur position. En effet, je dois retrouver la troupe à Cassagne. Ils ne sont pas loin et ne tardent pas à me rejoindre au pied d’un mur à moins de 20 km de l’arrivée. Je rempli le bidon et commence un bon calvaire dans les derniers talus.

Fani trouve une place à l’ombre pour passer l’après midi et j’emprunte la route du Tour sur 5 km pour la rejoindre. Ambiance festive sous une chaleur accablante.

La matinée de vélo est fini et ce n’est pas pour me déplaire car je suis rincé. 130 km, 5h et plus de 1800 m de dénivelé. Place au Tour !

20150717_133525

20150717_152334

20150717_165940
Alexandre Geniez dans l’échappée du jour, sur ses terres !

DIMANCHE 19 JUILLET : LE ROZIER/NEGREPELISSE – 190 KM

La journée du samedi est vouée à la récupération en famille dans les eaux limpides du Tarn en attendant le passage des coureurs. Une superbe journée et des gorges du Tarn qui méritent d’y revenir en vacance !

L’orage durant la nuit du samedi ne nous a pas gêné sous la tente. Je prévois un départ pour 9h. Il pleut, mais l’averse est de courte durée. Côté circuit, c’est très simple. Je reprend le parcours d’un 400 que j’avais bouclé avec Steeve, il y a de cela quelques années. Une longue ascension m’attend à la sortie de Millau pour me mener au point culminant de la journée. Ensuite je ne ferai que descendre !

20150719_095032
Millau et son Viaduc

Au bout de 5 km, je m’aperçois que j’ai oublié mes lunettes. Je suis lancé et ne veut pas faire demi tour. J’apelle Fani qui me retrouvera sur le circuit pour me les donner. Quel assisté !

J’attaque la côte à la sortie Millau. Le vent est défavorable. Je suis bien mais je décide de ne pas forcer l’allure jusqu’au col.

20150719_110935

Il fait frais en haut du col. Le ciel est encore nuageux et le chasuble est de rigueur. 40 km au compteur et je sais que la route se résume à un long faut plat descendant jusqu’à Albi. J’adore ce genre de circuit. Il y a quelques talus que l’on peut monter en rythme. Le vent est de côté mais ça file et la moyenne remonte !

Je retrouve Fani à Villefranche de Panat. Il est midi. un petit sandwich, le plein d’eau et je repart. Les éoliennes tournent à plein régime.

20150719_122323

Arrêt boisson a Albi. Le cafetier me prend 2,50€ pour un sirop dans le bidon !!! Pour compenser la terrasse du café donne sur la splendide Cathédrale Ste Cécile.

20150719_141522
Albi, la cathédrale Sainte Cécile

La chaleur est bien pesante dans la plaine Albigeoise. Direction Gaillac. Les jambes sont bonnes aujourd’hui. Je tiens mon 28 de moyenne. La nuque est un peu raide mais l’état général est plutôt bien dans l’ensemble .

Après Gaillac, il faut encore escalader les sévères talus qui mènent à Castelnau de Montmiral. La kangoomobile me double. Je suis planté dans un raidar !

Beaucoup de monde à la base de loisir de la Vère. Rien d’étonnant, il fait 35°C. Je me dessèche mais il reste moins de 25 km. Et voilà la première faiblesse qui apparaît : un bon échauffement sous le pied gauche. Pas bien méchant car il me reste moins d’une 1 h à parcourir mais assez désagréable.

Passage sous le charmant village de Puycelsi, si cher à mon ami Jean Seb !

20150719_155524
Puycelsi….vu d’en bas !

Il est 16h35 et j’en termine pour cette belle sortie de 190 km.

Ce wk était nécessaire pour me remettre en selle. Quelques jours de repos et cap vers les Pyrénées pour enchaîner les cols dans 1 semaine. Si tout va bien, dans un mois nous serons quelque part sur la route du retour en direction de Paris !

2 commentaire

  1. Bravo Campionissimo!

  2. Quel week-end… ! J’admire… bravo!
    Fais signe quand tu es dans les Pyrénées.. on essaiera de ce voir!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *