Catégorie : Cyclotourisme

Gignacsberg !

Un air de classique et une ambiance de Flahute à la Bicicleta ce premier wk de mars…des raidars, des routes de chèvres, la goutte au nez, de la rillette de canard et de la Kwaremont qui coule à flot…bienvenue à la Calesberg et Gignacsberg…premier volet de la saga Bicicleta 2022 !



Tour de l’Aubrac

Initialement ce dernier wk de juin nous devions nous frotter au 179 km de l’Ariégeoise XXL et nous aurions assurément fini livides dans la montée du plateau de Beille. Le Pangolin en a décidé autrement… Alors Fabien a imaginé une trace sur les routes des vacances de son enfance : l’Aubrac ! Là-bas c’est de l’authentique que tu vas chercher…Un plateau long comme un jour sans fin, des vaches paisibles, des burons façonnés par le vent et de l’Aligot qui file, file, file… Amis randonneurs ce pays est rugueux, toujours en prise mais quand tu roules le temps n’a plus d’importance tellement c’est beau…Bienvenue en Aubrac !



Oh my Lot

Première sortie dominicale après 2 mois de confinement à ronger son frein. Je l’attendais celle là, le plaisir que m’a offert mère nature a presque effacé la frustration de ne pas pouvoir partager une partie de manivelle avec les copains. Ce circuit je le connais pas cœur, un condensé du Lot bouclé sur 100 km. Du causse, de la vallée, de la pierre, des rivières, de la vigne, des brebis, des marchés, le Lot, Le Célé…mon jardin secret, oh my Lot !



Cyclo Camping dans le Marais Poitevin

L’été dernier, sur les pistes cyclables de la côte Landaise, une famille de Breton nous a donné une idée : initier les enfants au cyclo camping. La famille Nousquière (contraction ingénieuse des Bousquière et des Nougayredes !) n’a pas mis longtemps à nous emboîter le pas. De toute façon tous ce qu’on fait…ils le font ! 2 familles constituent ce peloton atypique. Il ne manque plus qu’à trouver un itinéraire. Nous hésitons entre les châteaux de la Loire et le Marais Poitevin. C’est finalement la Venise Verte qui l’emporte et c’est une première pour nous tous et surtout pour les Nousquières qui vont passer une semaine de vacance estivale au nord de la limite géographique marquée par La Jonquera !