Les Boucles de la Bicicleta Ravito

Il existe des endroits où tu ne voudrais jamais en partir…des endroits où l’on se sent bien. Là bas le sourire n’est pas en option, l’accueil une tradition et le vélo une religion. Un lieu où cela ne choque personne de passer la porte avec son vélo…une évidence. Un lieu où la bière à la pression porte le nom du Vieux Quaremont et te rappelle le Tour des Flandres…Cet endroit existe…et ce fut une belle découverte ce dimanche 6 juin de se retrouver à La Bicicleta Ravito à Souillac pour la première édition des boucles de la Bicicleta !



Ultra Bike Lozère 500 km – Etape 2

Après cette première étape musclée, c’est groggy et le ventre rassasié de pizzas que nous nous réveillons dans une chambre d’hôtel cosy à Langogne. Une pensée pour un participant qui a dormi sous la Halle alors que le thermomètre affiche tout juste 2 degrés ! Pas de petit déjeuner à 6h00 du matin…donc 3 morceaux de pizza feront l’affaire ! 6h40 nous sortons de l’hôtel bien décidé d’en finir avec cet Ultra Bike. Le ratio km/deniv est plus sévère que la veille….Direction le Mont Lozère, Les Cévennes, les gorges du Tarn et les Causses !



Ultra Bike Lozère 500 km – Etape 1

Cette boucle me fait rêver depuis 1 an et nous sommes enfin au départ malgré toutes ces incertitudes… Surprise, Mathieu m’accompagne au dernier moment. Ca me fait plaisir car je sais qu’on va partager un bon moment ensemble et à 2 nous serons plus forts pour se frotter au 500 km des routes pentues et sauvages de la Lozère concoctées par Hors Traces Aventures. Ici on ne triche pas…on joue du dérailleur et comme dit Stromae « quand y en a plus…et ben y en a encore ! ». A travers l’Aubrac, la Margeride, le Mont Lozère, les Cévennes et les Causses nous sommes envoûtés par cette nature profonde. La trace est sublime, un savant mélange de routes pittoresques, agréables et exigeantes. Mathieu à raison…c’est dur mais on ne voit pas le temps passer. Et c’est bien là l’essentiel, ouvrir une parenthèse pour se déconnecter du quotidien et sentir cette nature vous toucher au plus près. Allez on y va…La Lozère, embarquement immédiat !



Merci

Nul besoin de revenir sur le coup d’arrêt planétaire qui, dans le meilleur des cas, a bousculé notre quotidien. A côté de cela, la pratique du vélo semble si futile…et pourtant elle s’est révélée source de liberté et d’activité bienfaitrice. Après plusieurs semaines à tourner en rond comme des hamsters, l’envie de rouler était forte. Cette période fut propice à se lancer toutes sortes de défi…de casser ce quotidien pour explorer de nouveaux horizons. Alors merci d’avoir partagé un bout de route avec vous.