Les Boucles de la Bicicleta Ravito

Il existe des endroits où tu ne voudrais jamais en partir…des endroits où l’on se sent bien. Là bas le sourire n’est pas en option, l’accueil une tradition et le vélo une religion. Un lieu où cela ne choque personne de passer la porte avec son vélo…une évidence. Un lieu où la bière à la pression porte le nom du Vieux Quaremont et te rappelle le Tour des Flandres…Cet endroit existe…et ce fut une belle découverte ce dimanche 6 juin de se retrouver à La Bicicleta Ravito à Souillac pour la première édition des boucles de la Bicicleta !

La nouvelle est tombée comme une lueur d’espoir au mois d’avril et Les Cadurciens ont répondu présent à l’appel de la Bicicleta ! Faut dire qu’il y en a pour tous les goûts…faites votre choix messieurs dames….gravel ou route et 5 traces au programme de 85 à 150 km !

Gravel….hummmmm. Ca tombe bien je viens de tomber dans la marmite avec mon nouveau Felt. C’est décidé j’accompagne la Team Cycles 7 aux cotés de Patrick, Samy et Brice de Nice. La Serpette et kiki représentent le 82 et sont bien là pour goûter au terrain meuble du Quercy ! Toujours dans les bons coups j’aperçois Maud (notre mascotte Belge) et Cédric ainsi que Pascal…bref les Divider de service !

Côté route, Cahors Cyclisme arrive en fanfare avec le camion du club et la magnifique remorque. Karine, Sandra, Nico, Jérôme, Fabien et Adrien sont bien décidés à en découdre avec les petites routes du causses.

Le départ est donné à 9h00 après le rappel des consignes par Marc. L’ambiance est bonne. Tout le monde à l’air de se connaître. Je double un gars avec une chemisette, un bermuda et un argentique en bandoulière sur le dos…c’est le gravel Style !

Direction Pinsac et rapidement on prend le large. Pas de fléchage mais guidage à la trace sur le GPS. Ça roule plutôt vite. L’allure est libre alors chacun y va selon son envie ou ses moyens. On longe la Dordogne sur des chemins assez large. Au km 10 première banderille au lieu dit La Plantade, nous empruntons la route puis un chemin pour quitter la Dordogne et basculer sur l’Ouysse. Magnifique vu sur le château de Belcastel. Samy a oublié la Gold…tant pis on continu le long de L’ouysse.

Fabrice et kiki font la jonction. Le chemin est ombragé et superbe. On passe sous des porches et le chemin devient étroit avec quelques passages techniques. Fabrice et Christian font parler la poudre et visiblement j’ai perdu en dextérité…je chute lamentablement…baptême du feux pour mon Felt.

Nous arrivons à la résurgence de Cabouy ou des plongeurs s’apprêtent à pénétrer dans les eaux turquoises de cette rivière souterraine. Une photo souvenir et on file dans un single ombragé. Déjà 25 km au compteur et le rythme s’accélère…Brice est fringant et le fait savoir. 1 jeune de Cuzance est avec nous et tourne bien la canne.

Après une une belle partie de manivelle sur du chemin roulant en léger faux plat montant nous arrivons à 11h00 au Bastit au km 42. Question Ravito…ils en connaissent un rayon et n’ont pas usurpé leur nom ! Si tu aimes les chips…passe ton chemin ! Ici c’est du local et du bon ! On se fait un peu remarquer…comment résister à cette table joliment dressée. Sam et Brice se casse le ventre tandis que Patrick commence tout juste à entamer son unique bidon d’eau plate. C’est l’occasion de retrouver Fabrice et Christian qui prennent un peu d’avanc. De mon côté je ne résiste pas à l’appel du rouge…on est bien là !

Nous décollons et changement de terrain de jeu…welcome sur le causse ! ça tape un peu plus. Brice et Patrick ne sentent pas les pédales. Notre jeune compagnon décroche dès que la route s’élève. Alors Patrick joue les St Bernard et va systématiquement le récupérer. On alterne avec des chemins caillouteux, quelques passages sur du bitume et du chemin descendant très roulant, le vent est plutôt favorable…alors on appui. Nous finissons par rattraper Fabrice et Christian au km 60 à Durbans…pour de bon cette fois ci !

Nous traversons la D802…que nous allons retraverser une bonne 30 aine de fois !!! Fabrice est facile…comme d’habitude, le coup de pédale léger, fluide et terriblement efficace en montée. A tel point qu’il brise sa chaîne dans la relance…sur la 802 ! Réparation sur le bas côté tandis que Patrick est en direct avec Radio Tour pour suivre le Championnat Régional d’Occitanie ! Mine de rien ce repos de 10 mn est bienvenue…

Nous repartons vaillamment, bien décidé à rallier le prochain ravito. Direction Lunegarde et je suis planté dans les chemins. Pourtant je fais comme Tommeke dans la trouée d’Arenberg…mains en haut du guidon, coudes fléchis, sur le haut du pavé…mais ça marche pas ! Nous retraversons la D802…et la tentation est grande pour Patrick d’entamer son exercice favori du 1 km/1km !!! Voilà 4h30 que nous roulons et nous arrivons au second ravitaillement au km 87. On reste sur la même lancée qu’au Bastit…Sam et Brice se remplissent les poches ! Accueil impeccable et pâté à volonté…

Nous repartons pour le dernier tronçon. On zigzague dans de jolis single. Passage bucolique à côté des mares du causse, passage de clède où Patrick s’improvise Room Service. On se régale et l’approche du 100ième km commence a peser dans les jambes. Après une bosse, nous débouchons sur un chemin en castine très large. Moment d’accalmie pour souffler un peu…de courte durée ! Brice met le feux aux poudres et Patrick prend un relais appuyé. Ça file, on se régale !

Encore 2 talus et des singles magiques et nous retrouvons le bord de l’autoroute pour pratiquement 20 km. Le vent est défavorable mais le chemin en castine est très roulant. Patrick imprime un tempo musclé et je m’y colle avec Fabrice pour faire avancer la troupe. C’est difficile pour le jeune qui nous laissera filer à 20 km de l’arrivée pour franchir la dernière ascension plus tranquille.

La dernière bosse met tout le monde dans le rouge mais on touche au but. Il reste 20 km et une descente cassante vers le Roc pour retrouver les bords de Dordogne. Crevaison pour Brice dans la descente à moins de 10 km de l’arrivée….c’est fait exprès pour voir si Patrick n’a pas perdu la main. Réparation express et regroupement général au Roc. J’ai le dos en compote…ça tape le rigide dans les chemins !!!

Ça sent l’écurie et Patrick caresse les pédales (comme d’habitude…). Le tempo est soutenu sur les pistes sableuses de la Dordogne. Nous passons à côté du château de Cieurac qui visiblement fait de l’effet à Sam…qui manque de se retrouver par terre en voulant prendre la photo !

Ça frotte à l’approche de la ligne d’arrivée…Patrick fait parler sa pointe de vitesse et devance Sam. 140 km et 1700 m de d+. Je suis à sec..mon royaume pour une bière…ça tombe bien chez ravito il y a du houblon ! Les routiers de Cahors Cyclismes sont là et nous attendent. Ambiance guinguette !

Une première édition réussie, grand merci aux organisateurs. Ne changez rien, l’accueil est parfait, l’endroit à tomber, les traces excellentes…bref on reviendra ! C’était cool, c’était les Boucles de la Bicicleta !!!!

Photo by Sam, La Serpette, Laure et Nini