Préparation PBP 2019

Nous y voilà, l’année du Paris Brest tant attendue se dresse devant moi. La route est longue avant le coup de corne de brume du mois d’août. Une année placée sous le signe du Vélo avec tous les sacrifices que cela impose sur le plan familial. Mon épouse me soutient…il n’y a plus qu’à rouler ! L’entrainement doit être régulier et rigoureux pour être fin prêt le 18 août. Je vais tenter cette année de structurer un peu ma méthode pour progresser à tout point de vue. Voici ma préparation depuis le 1er novembre 2018 :

NOVEMBRE 2018 :

Reprise après la coupure annuelle du mois d’octobre (seulement 200 km totalisé en octobre). Je reprend après un cycle d’un mois de séances de Kiné pour traiter une inflammation au genou droit que je traîne depuis la fin juillet…Pour le moment l’évolution est lente mais cela ne m’empêche pas de rouler. J’ai aussi profité de cette coupure pour réaliser une étude posturale chez Cycles 7 (voir article ici). Début novembre je brise ma selle (Power Arc Pro) et m’en rend compte 1 semaine plus tard… La selle est garantie mais ce modèle n’existe plus et est remplacé par une copie conforme au revêtement plus épais et logiquement plus confortable (Power Arc Pro Elaston)…Une période de rodage semble nécessaire vu mes premières impressions..affaire à suivre.

Power Arc Pro Elaston

Power Arc Pro

 

 

 

 

 

Je roule en groupe, quelquefois le samedi après midi avec Cahors Triathlon et le dimanche matin avec Cahors Cyclisme. Les allures sont plutôt rapide pour une reprise. Je profite de cette période creuse pour faire le don du sang. La forme reviendra plus tard…Ce mois s’achève tragiquement par la perte de mon ami et compagnon de route Steeve…

J’ai parcouru 749 km en 28h. Les sorties oscillent entre 2h et 3h15.

DECEMBRE 2018 :

Le temps est très humide mais assez chaud pour la saison. Donc je peux rouler tous les wk. Je décide de participer aux Challenges Rapha Festive 500 et Look Ahead 600…l’objectif est de réaliser 600 km entre le 24 et 31 décembre. Du coup je roule 8 jours d’affilé durant les vacances de noël et totalise 718 km. C’est très fatigant car les températures commencent à baisser. J’alterne des sorties solo de 3h en endurance fondamentale et des sorties en groupe à 30 km/h de moyenne. Le genou ne me fait plus de misère mais je m’astreins à des séances d’étirement et de massage après chaque sortie. Par contre j’ai mal au fessier…

Je commence à m’intéresser à l’alimentation. Je teste des gels à la texture pâte de fruit (Lucien Georgelin) ainsi qu’une boisson isotonique SIS GO. Je reviendrais sur ce sujet plus tard.

C’est aussi une période ou l’on établi le planning de l’année à venir. Et ça tombe bien car l’Audax Club Parisien vient de publier le calendrier Français des BRM 2019.

Ce mois de décembre j’ai parcouru 1163 en 43h. Ce mois conclu l’année 2018 durant laquelle je totalise 11663 km  en accomplissant la série des brevets jusqu’au 600 ainsi que la traversée des alpes au mois de juillet.

JANVIER 2019 :

La préparation continue et ce malgré les caprices de la météo.  Je roule 2 ou 3 jours d’affilé selon mes wk. En complément et en attendant les beaux jours pour rouler en semaine je m’astreins à réaliser une séance d’intensité sur Home Trainer le mercredi soir. Pour le moment m’a plus longue sortie avoisine 130 km. Côté matériel, je change de selle et opte pour le modèle Scoop Shallow Pro de la marque Anglaise Fabric.

Je valide la boisson SIS GO gout orange. Je vais tester d’autres produit de cette gamme qui me convient plutôt bien.

J’ai pu valider ma pré-inscription le 28 janvier à minuit !!! la veillée fut longue mais obligatoire pour choisir les premières places. Je partirai donc en seconde vague, SAS B à 16h15. C’est un ouf de soulagement car il règne une grande cacophonie et inquiétude à propos des prés-inscritpions vu l’afflux exceptionnel des « possibles prétendants » cette année. A priori la réalisation d’un BRM de 300 km en 2018 ne garantie pas une participation au PBP…C’est la grosse panique chez les randonneurs…affaire à suivre.

Ce mois de janvier j’ai parcouru 904 km.

FEVRIER 2019 :

Un mois exceptionnel me permet  de rouler dans les meilleures conditions. C’est tant mieux car tout ce qui est pris sera capital pour la suite. Mon genou me rappelle a ses bons souvenirs…Rien de méchant mais j’y fait tout de même attention. Côté assise la selle Fabric me convient bien. J’allonge petit à petit les sorties en faisant un peu  de spécifique.  Pour le moment j’enchaîne 2 ou 3 sorties le wk puis repos tout le reste de la semaine. Je prévois quelques courses au mois de mars pour gagner en rythme.

J’ai terminé le mois en fanfare en roulant 840 km durant les vacances. J’ai beaucoup de chance car les conditions étaient idéales à Rosas en Espagne.

Concernant les prés-inscriptions au PBP les lignes bougent ! J’ai pu bénéficier d’une augmentation du quota des SAS pour intégrer la première vague (sas A). Je suis pleinement satisfait de partir dans le premier groupe.

Le premier brevet de 200 km du VCM est coché sur mon calendrier pour la fin du mois de mars. En guise de préparation je prévois de participer au 150 km du Véloce à l’occasion de la concentration Albert Bures le 10 mars.

Ce mois de février j’ai parcouru 1508 km, soit un total de 2412 km depuis le 1er janvier.

MARS 2019 :

On accélère la cadence. Les échéances approchent et la préparation bat son plein. Durant ce mois de mars j’ai accompli plusieurs sorties longues :  200 km réalisé en entrainement et les brevets de 150 et 200 km de Cahors (CR ici) que j’ai pu réaliser à plus de 30 km/h de moyenne. Le BRM de 200 km qualificatif a été réalisé à 4 en 7h20 dont 35 mn d’arrêt. Le genou se laisse oublier. J’ai pu même participer à une course de 80 km pour faire du rythme.

Côté alimentation j’utilise les produits Stimium et SIS. Pour le moment cela me convient mais il faut attendre véritablement les brevets de 300 et 400 pour valider tout ça.

Ce mois de mars j’ai parcouru 1510 km, soit un total de 3923 km depuis le 1er janvier.

AVRIL 2019 :

La préparation bat son plein. J’ai juste un intervalle de 15 j de récupération entre le 200 et le 300.  Le 300 (glacial..) se passe plutôt bien. Je fini moins fatigué que le 200 car nous avons roulé moins vite. Le brevet a été réalisé en grande partie à 3 à 27,7 km/h de moyenne vélo en respectant l’objectif chronométrique de 12h00 (12h20 exactement pour 310 km). Quelques coup de pompes…voir même un début d’hypoglycémie durant le brevet…J’ai utilisé des pastilles d’hydratation bien pratique à emporter lors des brevets. Produits SIS riches en minéraux et vitamines mais qui sont pauvres en glucides. Cela est complémentaire mais ne remplace pas la boisson isotonique que j’utilise actuellement (SIS GO Electrolyte). Je termine le mois d’avril par une cyclosportive, la Castraise (130 km et 2000 m+) sur laquelle j’ai été incapable de suivre le rythme (dans le rouge dès le départ). Un peu de fatigue et je sens que je deviens diesel…

Du point de vue matériel, mes pédales Look sont très usées, il faut changer le capot en plastique. N’étant pas satisfait de ce modèle (pourtant haut de gamme) je décide de changer par des pédales shimano…mais après le 300 pour ne pas prendre de risque. Mon Vélociste (Cycles 7) me dépanne en attendant de procéder au changement. J’ai eu quelques échauffements aux fessiers à la fin du 300. Mon cuissard est un peu grand et fait des plis aussi j’ai investi dans un cuissard Castelli (modèle Endurance 2). Prix relativement abordable (130 €) par rapport à ASSOS et confort assuré.

Même si je serais assisté lors du PBP, je boucle tous les brevets en autonomie. Cela me permet de valider mon objectif temps pour le 18 août. J’utilise une sacoche arrière  bikepacking APIDURA (modèle Race 5 L). J’ai même commandé la sacoche avant pour le 600 et mes futures virées. Matériel tip top !

Côté organisation, les hôtels sont réservés pour le Paris Brest et l’intendance est actée : je pourrais compter sur mon épouse et ma belle sœur pour l’assistance.

Ce mois d’avril j’ai parcouru 1386 km, soit un total de 5309 km depuis le 1er janvier.

MAI 2019

Je réalise le 400 de Cahors avec Fabien  le 10 mai (voir le compte rendu). La condition physique est très bonne. Aucun coup de barre durant la nuit et  bon coup de pédale. L’éclairage de ma lampe Fénix est au top (puissance et autonomie). Le brevet est bouclé en 17h dont 2h20 d’arrêt (moyenne vélo à 27,5 km/h). Cela reste pas mal car nous avons assuré la totalité des relais à 2.

Je tombe malade 1 semaine avant le 600 (grosse angine)…

Ce mois de mai j’ai parcouru 1368 km, soit un total de 6675 km depuis le 1er janvier.

JUIN 2019

J’attaque ce mois de juin par le dernier brevet qualificatif : le 600. Voilà 1 semaine que je suis sous antibiotique pour me débarrasser d’une belle angine. Je ne pars pas très serein…et la météo s’annonce très chaude pour ce premier wk de juin. Le circuit est relativement plat. Le brevet sera bouclé en 27 h sans dormir dont 5 h d’arrêt (moyenne vélo à 27,3 km/h). Voir le compte rendu.

Ce 600 m’a fatigué et je retombe malade 1 semaine de plus…quelques jours de repos et les sensations reviennent doucement au fil des jours. Fin juin je file dans la Drome pour un périple à la mémoire de Steeve. En raison de la canicule (45 °C), nous réaliserons que 230 km. Le coeur est très haut et la forme n’est pas au rendez-vous !

C’est officiel je suis maintenant qualifié…ma plaque de cadre est le n° A182 !

Ce mois de juin j’ai parcouru 1625 km, soit un total de 8300 km depuis le 1er janvier.

JUILLET 2019

Dernier mois de préparation. La forme revient petit à petit. J’enchaîne un gros bloc d’entrainement en solo à J-30 : 610 km avec 7000 m+ 3j (250 km, 215 et 145 km). Je finis avec les grosses cuisses…mais je sens que ce wk aura été bénéfique.

L’alimentation est maintenant bien rodée. Je consomme aussi une boisson de récupération après les longues sorties. l’apport en glucide et protéine est rapide et facilement assimilable. Je compte bien l’utiliser lors du PBP.

Ce mois de juillet j’ai parcouru 1463 km, soit un total de 9763 km depuis le 1er janvier.

AOUT 2019

Il reste 15 jours de préparation et je file à Font Romeu pour profitez des bienfaits de la montagne. Juste quelques sorties de 2 à 3 h dont 1 sortie de 143 km avec des cols à J – 10. Les dés sont jetés et les voyants sont au vert…

Je m’aligne donc le 18 août au départ du Paris Brest Paris avec un total de  10345 km depuis le 1er janvier.